Free quitte la Bourse et vend ses actions à 182€ l’unité

debuter-trading
5 plateformes à essayer pour bien débuter en trading
juillet 28, 2021
trading-binance
Comment trader sur Binance en 2021 ?
août 4, 2021
xavierniel

Le milliardaire Xavier Niel, fondateur et actionnaire majoritaire de la maison mère Iliad, vient de lancer une opération de rachat d’actions pour retirer son entreprise Free de la Bourse. L’offre d’achat publique simplifiée se fait au prix de 182€ par action, et concerne toutes les actions en circulation.

Xavier Niel retire Free de la Bourse

Lancée le 29 juillet, l’opération vise à détenir l’ensemble des actions non détenues par l’opérateur télécom, soit 60% au-dessus du dernier cours. Elle est contrôlée par la société HoldCo II, l’une des sociétés dirigées par Xavier Niel et de laquelle il détient 70,6% du capital et 78,7% des droits de vote directs et indirects. Bien évidemment, cette annonce a fait l’effet d’une bombe à la Bourse de Paris, faisant décoller Iliad de 61,03% à 182,05€ ce 30 juillet.

free-mobile

L’opérateur télécom Free en quelques chiffres

Fondée en 1999, la maison mère de l’opérateur Free affiche une présence massive dans plusieurs pays du monde dont la France, l’Italie et la Pologne via l’opérateur Play. Il s’agit du sixième opérateur mobile le plus apprécié des Européens. A ce jour, il compte environ 42,7 millions d’abonnés et a généré près de 5,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020. Xavier Niel de souligner que cette démarche entre parfaitement dans le cadre du développement futur de son entreprise.

free-box-internet

Une décision unanime du groupe Iliad&Co

Le milliardaire a reçu le soutien du Conseil d’administration du Groupe dans ce projet. Ensemble, Xavier Niel, les managers ainsi que tous les actionnaires du groupe Iliad se sont engagés à apporter leurs actions à l’offre et/ou aux holdings du PDG.

“Les dirigeants d’Iliad accueillent très favorablement cette nouvelle marque de l’engagement de Xavier Niel. Cette opération sécurise l’indépendance stratégique d’Iliad et la poursuite sereine de notre plan de développement”.

iliad-co

Quitter la Bourse pour éviter les contraintes liées à la cotation

La plupart des sociétés qui décident de quitter la Bourse sont motivées par une sanction des marchés financiers ou une mauvaise passe. Mais pour Free, cette décision se justifie surtout par son désintérêt total de rester coté. En quittant la Bourse, l’entreprise évite désormais toutes les contraintes liées à la cotation : pression des actionnaires sur la stratégie de l’entreprise, publication des comptes, impact de la réputation sur le cours de l’action ou encore respect des règles de la plateforme de trading. Par ailleurs, Free bénéficie du soutien de la BNP Paribas, la Société Générale et le Crédit Agricole (HoldCo II) pour le rachat du capital.

iliad-bourse

Les géants du télécom de moins en moins intéressés par la Bourse

 A noter que dans le secteur des télécoms, Xavier Niel n’est pas le premier acteur à vouloir retirer son groupe de la Bourse. Patrick Drahi, le milliardaire fondateur et actionnaire majoritaire du groupe Altice, a également retiré son groupe européen de la cote en janvier 2021. Pour le milliardaire, il était plus que temps de mettre en place une stratégie de développement durable de son entreprise sur le long terme.