crowdfunding

Le site web Kickstarter n’est plus à présenter. Déjà connue de tous, notamment pour avoir participé au financement de certains projets les plus pratiques et les plus insolites, cette plateforme de financement participatif s’apprête à faire son entrée sur la blockchain. En ouvrant son code-source et en décentralisant son protocole de crowdfunding, l’entreprise promet quelques surprises (bonnes et mauvaises) à ses utilisateurs.

Kickstarter : qu'est-ce que c'est ?

Créée en 2009, Kickstarter est une société américaine de financement participatif. Elle offre notamment la possibilité aux internautes de financer des projets naissants, en leur proposant des solutions de financement plus accessibles. Cette plateforme favorise essentiellement tous les projets nouveaux à portée collective, ayant un objectif clair. Cela concerne autant la création d’un livre, d’une œuvre d’art ou d’un album, du moment que c’est un projet à visé précis et au résultat tangible. Les levées de fonds caritatives et autres incitations financières sont par contre, moins tolérées sur le site. Il s’agit plutôt d’un échange gagnant-gagnant où les créateurs de projet récompensent également les contributeurs à hauteur de leur participation.

kickstarter-blockchain-celo

Un site de crowdfunding sur la blockchain ?

Après avoir reçu des promesses de dons de plus de 6 milliards de dollars sur sa plateforme, Kickstarter estime qu’il est temps de passer à la vitesse supérieure pour impressionner ses utilisateurs. Aussi, d’une plateforme de crowdfunding classique, le site s’oriente désormais vers un « avenir plus ouvert, plus collaboratif et plus décentralisé ». Concrètement, l’entreprise s’apprête à créer un protocole open source pour décentraliser sa fonctionnalité de base. Les utilisateurs auront droit à un livre blanc, digne de ce nom, dans les semaines à venir, pour en connaître les moindres détails.

Dans un post de blog, Kickstarter d’expliquer :

«  Nous soutenons le développement d’un protocole de crowdfunding décentralisé qui permettra aux gens de lancer et de financer des projets créatifs n’importe où, que ce soit sur Kickstarter.com ou ailleurs sur le web. Le protocole vivra sur Celo, une blockchain publique à bilan carbone négatif, sera open source et sera disponible pour les collaborateurs, les concurrents et les contributeurs indépendants du monde entier, qui pourront s’en inspirer, s’y connecter ou l’utiliser. »

kickstarter-blockchain

Qu'est-ce que cela change pour les utilisateurs ?

Malgré ce changement majeur qui va assurément marquer l’histoire de Kickstarter, l’expérience restera la même pour les utilisateurs. Comme l’entreprise le souligne dans son article de blog, « l’expérience Kickstarter restera la même […] Les utilisateurs ne verrons pas le protocole, mais bénéficieront de ses améliorations ». La direction de la plateforme de crowdfunding promet même de créer un laboratoire complet qui viendra superviser la gouvernance du protocole.

Concrètement, Kickstarter entend profiter de la puissance de la technologie blockchain pour « créer et aligner des réseaux décentralisés et distribués de personnes, à des échelles que seuls les gouvernements et les méga-corporations peuvent appréhender ». Comme la plupart des grandes entreprises, déjà présentes sur la blockchain, cette dernière croit également que l’avenir appartient à cette nouvelle technologie innovante.

kickstarter-crowdfunding
décembre 10, 2021
kickstarter

Kickstarter bientôt sur la blockchain : ce qui change pour les utilisateurs

Le site web Kickstarter n’est plus à présenter. Déjà connue de tous, notamment pour avoir participé au financement de certains projets les plus pratiques et les […]