Seattle s’offre son propre musée NFT

crypto-monnaie-inde-roupie
L’Inde lance sa Crypto Roupie et impose une taxe sur toutes les transactions numériques
février 2, 2022
trading
Forex, actions, crypto monnaies : combien faut-il d’argent pour commencer à trader ?
février 9, 2022
snftm-seattle-nft-museum

Le musée du futur ouvre ses portes à Seattle. Le Seattle NFT Museum dédie entièrement son existence aux œuvres de crypto-art, notamment celles acquises et certifiées grâce à la crypto monnaie NFT. Un musée d’art unique en son genre, accessible au grand public, pour le plaisir des adeptes de la crypto monnaie et des NFT.

Le premier musée de crypto made in USA

L’art ne se limite plus aux œuvres d’art atypiques comme les tableaux de peinture vieux de plusieurs siècles avant J.C, le phénomène du marché actuel, les NFT s’offrent également une place parmi les vestiges du passé à absolument préserver. C’est aux Etats-Unis, à Seattle, que le tout premier musée dédié à la crypto monnaie ouvre ses portes.

Un phénomène artistique unique qui a été mis en place depuis 2021, et qui abrite spécialement des œuvres d’art  numériques certifiées par des jetons NFT (non fongibles token) qui en tracent et certifient les créations. Un musée très futuriste qui s’inscrit dans une ambition de rendre plus accessible l’univers des monnaies virtuelles.

SNFTM

Des écrans à la place des toiles

Le Seattle NFT Museum est situé au 1st avenue à Seattle, au nord-ouest des USA. C’est un grand musée aux allures futuristes, avec des écrans accrochés aux murs à la place des toiles  habituelles vues dans les autres musées traditionnels. Ces écrans servent notamment à exposer des œuvres classées « importantes » dans l’univers tout neuf du crypto-art.

On y aperçoit facilement les visages pixélisés de Bird Collection, ainsi que des dessins inspirés de la BD de Robbie Trevino. Un univers très futuriste auquel le grand public peut accéder pour seulement 15 $, du jeudi au dimanche après-midi. Le Musée a également déjà accueilli une première rencontre, le 3 février, avec des photographes pour penser un futur lien entre les NFT et la photographie. Un autre événement est aussi prévu pour le 12 mars 2022, avec des éventuels collectionneurs.

L'art numérique pour vulgariser les NFTs

Le SNFTM (Seattle NFT Museum) a pour principal objectif de vulgariser les NFTs et leur utilité auprès d’un plus grand nombre d’utilisateurs. Au-delà du concept, malheureusement peu connu de tous, les NFTs connaissent un véritable succès auprès des investisseurs. Car c’est dans l’univers boursier que la crypto monnaie appartenait depuis toujours. Mais quand on sait que le mot NFT lui-même a même été sacré « mot de l’année » par le dictionnaire anglais Collins, l’on se rend très vite compte de l’ampleur que pourrait prendre ce phénomène d’ici à quelques années plus tard.

De simples données qui représentent des objets et leur conçoivent une identité, essentiellement numérique, les NFTs envahissent le monde de l’art classique en s’offrant une valeur d’authentification plus élevée. Faut-il rappeler que l’œuvre de crypto-art la plus chère au monde (pour le moment) vaut quelques 69,3 millions de $ (soit 58 millions d’euros), et qu’il s’agit ni plus ni moins que de l’œuvre de l’artiste numérique américain Beeple, vendue par la maison de ventes aux enchères Christie’s ?

beeple

Des œuvres d’art, aussi authentiques soient-elles, qui n’existent que sur des écrans accrochés aux murs, et qui sont facilement falsifiables par un simple copy/paste, en valent-ils vraiment la peine ? Le débat est ouvert.