AFP counts 3 NFTs in its next auction

calvaria
All about Calvaria: the new play-to-earn game which has sold 1 m of pre-sales copies
November 2, 2022
Bankruptcy of one of the largest crypto bourse in the world. What happened to FTX and what are the consequences?
November 28, 2022

Samedi 5 novembre prochain, l’AFP met de nouveau son patrimoine photo à l’honneur à la Ellia Art Gallery située au cœur de la capitale française. Pour cette deuxième édition de sa vente aux enchères, l’Agence France Presse ajoutera 3 NFT à sa sélection de photos issues de ses archives. Une grande première qui signe la collaboration de l’agence avec la start-up française laCollection, une plateforme qui dédie son existence aux œuvres artistiques depuis 2021.

L'AFP met aux enchères trois NFT à Paris

Pour cette deuxième année consécutive de la vente aux enchères organisée par l’AFP (Agence France Presse), les collectionneurs auront droit à trois œuvres qui seront vendues sous forme de NFT. Ce sont notamment des répliques numériques de trois images d’exception :

  • La première dépêche diffusée par l’AFP qui date du 20 août 1944, estimée entre 800 et 1200 euros.
  • La photo de Serge Gainsbourg brûlant un billet de 500 francs en direct sur le plateau de 7/7 le 11 mars 1984, estimée entre 800 et 1200 euros.
  • Le sénateur Bernie Sanders et ses fameuses moufles qui ont marqué les esprits lors de l’investiture du président Joe Biden le 21 janvier 2021, estimé entre 1200 et 1600 euros.

Pour mettre en avant cette collection numérique, l’AFP a fait appel à une start-up française, laCollection, une plateforme de NFT lancée en 2021. D’un côté, c’est le signe que l’agence prête attention à l’évolution de la technologie numérique. De l’autre côté, c’est aussi l’occasion de cibler des collectionneurs étrangers à participer à la vente aux enchères.

“Nous avons choisi ces trois oeuvres avec l’AFP, qui sont très particulières, car je pense que personne dans le monde ne sait que ces photos ont été faites par des journalistes de l’AFP […] La vente sera à la fois physique et numérique. Des personnes basées à New-York ou à Tokyo, par exemple, vont pouvoir participer à la vente aux enchères sur notre site et pas seulement en euros, mais également en Ether.”
Jean-Sébastien Beaucamps, co-fondateur et CEO de laCollection.

Bernie-Sanders-moufles

Raconter l'histoire autrement et en images

L’AFP est une agence de presse française connue de tous pour ses fameuses “dépêches”. Elle tient sa réputation de sa grande capacité à collecter, vérifier et diffuser des informations de la façon la plus neutre possible auprès de différents types de médias. Mais on lui connait aussi une autre facette plus intéressante, celle de produire de nombreuses images d’actualités insolites depuis 1871 à nos jours. Pour sa prochaine vente aux enchères baptisée “De l’argentique à l’iconique” qui se tiendra ce samedi 5 novembre 2022 à Paris, à la Ellia Art Gallery, 10 rue de Turenne, 75004 Paris, l’AFP proposera des tirages en exemplaires uniques de plus de 200 photos d’actualité soigneusement sélectionnés pour leur valeur exceptionnelle et leur potentialité à raconter l’histoire autrement et en images. Parmi les plus attendues, on citera :

  • L’incendie de Notre-Dame
  • Le coup de boule de Zidane en finale de la Coupe du Monde.
  • Les premières manifestations pour le droit des femmes.
  •  La Commune de Paris
  • Les deux guerres mondiales.
afp-photos

Pour rappel, la première vente aux enchères organisée par l’AFP en 2021 a récolté 297 000 euros. L’une des plus grandes réussites de cette première édition était la photo de Serge Gainsbourg brûlant un billet de 500 francs en 1984. Cette année, l’AFP dédiera toutes les sommes récoltées à la sauvegarde et à la restauration du fonds photographique de l’agence, afin d’assurer la conservation de cet inestimable patrimoine historique, culturel et artistique.

Ellia Art Gallery accueille la vente aux enchères de l’AFP ce samedi 5 novembre à partir de 11h à 18h30 à Ellia Art Gallery, Paris.